#ensavoir+ Acheter du bitcoin : les exchanges

  1. LE MARCHÉ DES CRYPTOMONNAIES

Le marché du bitcoin et des cryptomonnaies est régi en permanence par une confrontation de l’offre et de la demande sur les exchanges, un peu comme la bourse traditionnelle. La valeur d’une monnaie est donc déterminée continuellement par cette confrontation.
Ce système étant décentralisé, il n’y a pas d’ouverture et de clôture comme la bourse traditionnelle. Les échanges se font 24h sur 24 et 7 jours sur 7.
Pour acheter du bitcoin il vous faudra vous inscrire sur une plateforme d’échange plus communément appelée “exchange”.

2. QU’EST-CE QU’UN EXCHANGE (ou plateforme d’échange) ?

Un exchange est un acteur privé qui sert d’intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs de cryptomonnaies du monde entier. L’exchange “simplifie” au maximum l’acte d’achat / vente permettant à chacun de réaliser cela en quelques clics.
L’exchange prendra une commission lors de l’acte. Ces frais sont en général très faibles (de l’ordre de 0.2%), l’exchange visant en général les gros volumes pour être rentable. Il y a aussi des frais de réseau (ou frais de minage) lorsque vous transférez vos cryptomonnaies de l’exchange vers un tiers (commerçant si vous faite un achat, wallet autre exchange etc). Il y a également des frais de transfert si vous souhaitez renvoyer des euros (après une prise de bénéfice par exemple) sur votre compte en banque (de l’ordre de 0.1%)

Tous les exchanges ne proposent pas toutes les cryptomonnaies. Si vous avez le coup de coeur pour une crypto il faudra peut-être vous inscrire sur un autre exchange pour en profiter.

3. COMMENT FONCTIONNE UN EXCHANGE ET COMMENT ACHETER DU BITCOIN : LES GRANDES LIGNES

A. L’inscription :

L’exchange est donc un acteur privé qui va jouer l’intermédiaire dans votre acte d’achat ou de vente.
Un peu comme votre banque en ligne, vous allez devoir vous inscrire en fournissant de nombreuses informations concernant votre identité. Les exchanges sont soumis, en Europe, au KYC (Know Your Customer : Connais ton client). Cette pratique vise à vérifier l’intégrité de tous et ainsi à lutter contre le blanchiment d’argent.
La plupart du temps, l’exchange vous demandera vos coordonnées habituelles et une preuve de tout cela comme un scan de votre pièce d’identité et un justificatif de domicile. Certains iront même jusqu’à vous réclamer un selfie avec votre carte d’identité.
S’en suivra une vérification interne qui durera de quelques heures à plusieurs jours, avant de pourvoir accéder à votre compte.

B. La sécurité

La deuxième étape de votre inscription sera d’assurer une sécurité optimale. En plus de posséder vos données personnelles, l’exchange contiendra aussi une certaine valeur que vous lui aurez accordé. Il est donc nécessaire que votre compte soit sécurisé le plus possible.
Je vous recommande fortement d’utiliser un mot de passe robuste et une double authentification qui sont expliqués sur cette page.

C. Le Financement

L’heure est venue de déposer vos euros sur l’exchange afin de pouvoir acheter vos BTC ou autres cryptomonnaies. Tous les exchanges proposent le virement comme mode de dépôt. C’est fiable et en général très peu gourmand en frais contrairement à l’approvisionnement par carte bancaire.
Me concernant j’utilise la plateforme Kraken qui ne prend pas de frais sur un dépôt par virement bancaire.

Vous allez donc rentrer le RIB de l’exchange sur votre compte en banque et c’est là que les choses peuvent se corser. Votre banquier ne va pas apprécier voir partir des euros vers le monde des cryptomonnaies. Pour ma part j’ai reçu un mail automatique et j’ai du signer une décharge dégageant la banque de toute responsabilité en cas de perte des fonds.

Une fois les mises en garde de la banque acceptées, il vous faudra patienter quelques heures voire quelques jours pour que les fonds soient disponibles sur l’exchange.

D. Acheter du bitcoin

Enfin c’est le grand jour, vos euros sont arrivés sur l’exchange et vous allez pouvoir acheter vos premiers BTC. Plusieurs méthode s’offrent à vous :

L’achat immédiat : vous allez décider de dépenser un certain montant pour acheter du BTC au prix actuel du marché (à l’instant T). C’est la solution la plus simple pour les débutants car il vous suffit de définir ce que vous voulez acheter (ou ce que vous voulez dépenser) sans vous préoccuper du reste.
L’achat avec ordre : plus délicat, mais pas sorcier non plus. Vous allez dépenser en décidant de votre prix d’achat.
Exemple : Vous souhaitez dépenser 100 €, le cours est à 21 512.10 € (pour 1 BTC). Vous allez placer un ordre à 21 000. Ainsi, votre achat sera fait automatiquement lorsque le cours descendra jusqu’à ce prix.

Exemple d’achat “limit” avec Kraken

Le risque est que votre pari soit trop bas et que l’achat ne se fasse pas, il faut donc trouver un juste milieu.
Sachez qu’il y aura des frais à chaque transaction. Dans le cas d’une utilisation de la plateforme comme “achat d’épargne”, ces frais n’impacteront pas vos finances. Ils sont en moyenne de 0.15%. Il n’en sera pas de même pour un trader réalisant des centaines d’échanges par jour, c’est donc à prendre en considération dans ce cas là.

E. La vente de cryptomonnaies

Exactement la même procédure, mais inversée. Au lieu de cliquer sur BUY ou ACHAT, vous cliquez sur SELL ou VENTE. De la même manière, vous pouvez vendre au prix du marché instantané ou placer un ordre “limite” plus haut que le prix du marché afin de tenter d’obtenir de meilleurs gains.
Comme à l’achat, ne pas être trop gourmand au risque de ne pas vendre. Observez la courbe et sa tendance. Inutile de mettre un ordre de vente à +10% du prix actuel si les fluctuations sont de plus ou moins 2% durant les derniers jours.

Il serait bien trop complexe de rentrer dans plus de détails. Pour débuter je vous invite à chercher des tutos en fonction de votre exchange. Il y a en plein internet !

4. QUEL EXCHANGE CHOISIR ?

Pour acheter du bitcoin, Il y a des centaines d’exchanges qui se valent plus ou moins. Comme pour tout secteur concurrentiel le choix se fera à l’usage et en fonction des goûts de chacun. Je vais tenter de vous mettre un peu sur la voie avec quelques exemples :

L’américain robuste : Kraken
Jamais piraté, Kraken apparait comme étant le pilier des exchanges mais pas forcément le plus populaire. Son interface manque en effet de fun mais, personnellement, j’aime autant ça.
Dans un milieu déjà très critiqué pour son côté “dark”, un peu de clarté, de simplicité est très rassurant.
C’est par ici : https://r.kraken.com/qnDmQO

Le leader venu de Honk-Hong : Binance
Leader incontesté en terme de traffic, Binance voit transiter près de 25 milliards de dollar quotidiennement sur sa plateforme (contre 1.5 milliards pour Kraken !). A vous de juger mais je trouve cette plateforme trop “fouillis” pour les débutants. Et comme au restaurant, trop de choix tue le choix : trop de cryptomonnaies listées, trop de produits financiers etc.
Pour moi ça manque cruellement de sérénité quand on commence. A réserver donc à plus tard quand la cryptosphère n’aura plus de secrets pour vous.
C’est par là : https://www.binance.com/fr/register?ref=D5SH0SII (c’est mon lien d’affiliation qui vous fera gagner 10% de commission)

Le doyen français : Paymium
La première plateforme française pour acheter du bitcoin et quasiment la première au monde puisqu’elle a été fondée en 2011. Personnellement je ne l’ai jamais testé mais je pense y venir bientôt pour le côté “Cocorico” et parce que j’admire son fondateur Pierre Noizat (à écouter ici).
Rendez-vous ici : https://www.paymium.com/page/sign-up?referral=qcQ2m3Q8_fEXmQVb8j64