#ensavoir+ La preuve de travail

Un “mineur” en action 😉

Sur cette page je vais vous expliquer avec mes mots ce qu’est la Preuve de Travail ou Proof Of Work en anglais et donc PoW. Accrochez-vous car ce n’est pas quelque chose d’évident pour le commun des mortels que nous sommes.

Lorsque je vais acheter mes premiers bitcoins, je vais me voir attribuer « une adresse », une identité en quelques sortes qui va commencer par 1 ou 3 et qui comprendra entre 26 et 35 caractères. Cela ressemblera à 1B2p1LmO4fG88SnUw (…).

Le wallet Nano S de la société française Ledger, leader sur le marché et Made in France à Vierzon !

En gros, lorsque vous allez envoyer 0.1 BTC à Papi, votre adresse 1B2p1LmO… va donc envoyer 0.1 BTC à une autre adresse 1pA15TRuioV (…).
Ces adresses sont générées par des wallets* (portefeuilles) qui peuvent prendre plusieurs formes (logicielles ou matérielles), vous en possèderez forcément un (ou plusieurs).

Cette transaction va partir sur le réseau et être vérifiée par des milliers d’ordinateurs appelés des validateurs. Elle va être ensuite inscrite sur un bloc avec d’autres transactions. Le tout dans un laps de temps contenu : un bloc est en effet validé en 10 minutes.

Appareil spécifique pour le minage de bitcoin.

Afin de valider un bloc, d’autres ordinateurs, les mineurs*, vont se lancer dans une compétition sans merci nécessitant une énorme puissance de calcul afin de résoudre une équation cryptographique. Le premier mineur qui trouve la solution est alors récompensé par un certain nombre de bitcoins. “j’ai dépensé de l’énergie et du temps pour faire les calculs nécessaires à la validation des blocs et à la création des nouveaux bitcoins : je peux ainsi prétendre à la récompense qui va payer ces frais.” C’est la Preuve de Travail. C’est ainsi que le système émet de nouveaux BTC.

Il n’y aura jamais plus de 21 millions de BTC et le dernier devrait être miné en 2140. Il y en a actuellement 18.5 millions en circulation, le nombre de BTC émis est divisé par 2 au fil du temps : c’est le halving*. Depuis le 11 mai dernier, date du dernier halving, 6.5 BTC sont libérés toutes les 10 minutes. Un halving intervient tous les 210 000 blocs validés, soit tous les 4 ans.

Nous observons donc une régulation programmée du nombre de bitcoins émis au fur et à mesure que sa demande augmente.

#ensavoir+
– Les wallets
– Les mineurs
– Le halving

Retour vers la page mère “Qu’est ce que le bitcoin ?

Pour aller plus loin, je vous invite à suivre cette vidéo de Gilles Bailly Maitre à propos de la blockchain et de la preuve de travail. (35 min)

Gilles Bailly Maitre nous explique la blockchain.